Vous êtes ici : Accueil > Vie de l’école > Visite du musée Louis Braille - CM2
Publié : 1er décembre 2014

Visite du musée Louis Braille - CM2

En ce moment, nous lisons en classe un livre de Margaret Davidson intitulé "Louis Braille, l’enfant de la nuit".


Le lieu

Avec le maître, nous sommes allés découvrir le musée Louis Braille.


Le musée Louis Braille se situe à Coupvray, en Seine et Marne (vers Eurodisney). Il permet de découvrir la maison natale de Louis Braille.

Chaque élève a fait un compte-rendu de la visite. Voici quelques extraits tapés par les enfants.

Vendredi 14 novembre 2014, nous sommes allés au musée de Louis Braille. Nous sommes partis de l’école à huit heures trente et nous sommes arrivés une heure après. Dans le car, l’ambiance était sympa tout le monde chantait.

(partie écrite et tapée par Shaïness)

Quand nous sommes arrivés, nous avons partagé la classe en deux groupes : un pour la visite de la maison natale de Louis Braille et l’autre groupe pour l’atelier sur l’écriture et la lecture en braille.

(partie écrite et tapée par Manon)




La visite de la maison natale de Louis Braille

- La première salle que nous avons visitée, c’est la salle commune et j’ai appris que tout le monde y dormait parce que c’était la seule salle qui était chauffée.

(partie écrite et tapée par Hortense)


La personne qui nous fait la visite, nous montre un moine, ça permettait de mettre des braises chaudes dans le lit sans que les draps ne les touchent.





- La deuxième salle était l’atelier du père de Louis et nous avons vu l’outil avec lequel Louis s’est blessé. Il s’agit d’une serpette.




Voilà la serpette, ce fameux outil avec lequel Louis Braille s’est blessé.

Nous avons aussi vu ce que fabriquait son père (des selles, des harnais...etc). Son père était bourrelier. Il travaillait la bourre, c’est-à-dire la peau tannée et le cuir.


(partie écrite et tapée par Hortense)

L’atelier sur l’écriture et la lecture en braille

- Nous avons participé à un atelier autour de l’écriture et la lecture en braille.


Après, nous sommes passés à l’atelier sur l’écriture en braille. Le guide qui s’appelait Stéphane a appris le braille pour faire l’atelier et pourtant il n’est pas aveugle. Il nous a d’abord expliqué les principes du braille et après nous sommes passés à la pratique.


Stéphane nous a montré comment ça marche avec des points en relief, on a fait six points dans toutes les cases de la première ligne à l’aide d’un poinçon puis on a écrit notre prénom et nom en braille.


Il nous a expliqué qu’il fallait écrire de droite à gauche car après on retournait la feuille pour la lire avec les doigt. On lit bien de gauche à droite ensuite.

Nous avons écrit notre nom et notre prénom avec des poinçons et on pouvait effacer avec des gommes pour braille.

J’ai aussi écrit le nom de mon frère. Ensuite, il nous a expliqué comment lire le braille et nous a donné une feuille où il avait un message en braille. Nous avons commencé à déchiffrer un message en braille qui était écrit sur la feuille. Mais malheureusement nous n’avons pas eu le temps de finir de le déchiffrer parce qu’il était l’heure de s’arrêter. On a fini en classe et à la maison !

(partie écrite et tapée par Hortense et Solène)

Voilà le nom de l’école, écrit en braille. Il y a 3 mots. Les deux premiers points à gauche correspondent à la majuscule.

Ecole les renards

Le pique-nique

- Nous avons pique-niqué sur place.

Nous avons ensuite pique-niqué dans une salle car il pleuvait. Tout le monde se partageait les chips, les bonbons... On s’est trop bien amusé !

(partie écrite et tapée par Shaïness)

Après la visite et l’atelier nous avons pique-niqué. On avait beaucoup de choses (surtout des bonbons). Ensuite on devait finir un petit quiz que nous avait donné monsieur Lanot (notre maître) pour savoir si on avait bien compris tout ce qu’on avait appris avec la dame. Tout le monde avait bien réussi ce petit quiz.

(partie écrite et tapée par Manon)

La visite du musée

Puis, nous sommes montés à l’étage qui avait plus l’allure d’un musée car en bas, dans l’atelier du papa, il y avait plus de reconstitution que d’objets exposés.









Nous avons fini la visite par le musée. On a vu des jeux (comme des cartes à jouer pour les aveugles) et des machines pour écrire en braille.

(partie écrite et tapée par Solène)

On aperçoit le portrait du Barbier de la Serre qui fut à l’origine de l’invention des lettres en relief. Louis Braille va poursuivre le travail et le perfectionner.

Sur la photo en dessous, on voit la différence entre un même livre écrit en braille et un livre classique. Le livre en braille est en moyenne 4 fois plus gros qu’un livre classique.

Ensuite, nous sommes rentrés, dans le car et là même ambiance. On chantait, on rigolait, on s’ amusait. La sortie était vraiment super ! Moi, je me suis bien amusée et j’ai appris plein de choses comme écrire en braille et je sais maintenant avec quoi Louis Braille s’était blessé... (Shaïness)

J’ai beaucoup aimé. J’ai préféré l’atelier, à la visite. Je me suis bien amusée. (Solène)